NAZIHA MESTAOUI

NAZIHA MESTAOUI

Réconcilier l’écologie et l’art, nous en avons besoin aujourd’hui. C’est ce qu’a essayé de porter Naziha Mestaoui tout au long de sa carrière avant de nous quitter brutalement en ce début d’année, le 29 avril 2020. C’est à travers ce Jeudi Inspi que nous souhaitons lui rendre hommage, à une époque ou se réinventer à travers le numérique est fortement d’actualité. 

Sous le feu des projecteurs en 2015 grâce à son projet One Human, One tree, elle avait un talent unique, celui de rendre visible l’invisible. Avec cette installation monumentale sur la tour Eiffel reliée à une application mobile, le public pouvait planter une graine de lumière qui se transformait en arbre virtuel, reflété ensuite sur le monument. 

Créée à l’occasion de la COP 21, cette œuvre originale, participative et engagée a émerveillé les parisiens et rayonné dans le monde entier. 

Conciliant l’art et le numérique, Naziha Mestaoui est considérée comme l’une des pionnières de la technologie de cartographie vidéo en 3D en temps réel.

Aujourd’hui, son héritage nous appelle à continuer ses recherches sur l’humain et les rapports entre nature et art. C’est une vraie voie qu’elle a ouverte, et pour reprendre ses mots : “la richesse vient de nos différences”. À nous d’y prendre soin !

Le 26 novembre 2020, par L’équipe des Planches de l’ICART – Acte IV