JONATHAN LARSON

JONATHAN LARSON

Dans ce premier Jeudi Inspi nous vous invitons à un grand voyage sur les planches de Broadway où les plus grandes comédies musicales ont été créées. Parmi celles-ci, Rent, orchestrée par Jonathan Larson, notre figure héroïque du jour.

Il a créé un spectacle mettant en lumière certaines minorités alors rejetées par la société comme la communauté LGBTQ+ et les personnes atteintes du Sida. Parce qu’il a soulevé des enjeux sociétaux et engagés de manière totalement altruiste à travers une œuvre artistique magistrale, Jonathan Larson fait partie des figures héroïques du spectacle vivant et son spectacle continue d’inspirer encore aujourd’hui.

Né en 1960, il est reconnu pour avoir créé en 1996 la comédie musicale Rent à Broadway. Cette même année se joue la première de la pièce au David Nederlander Theater et va rester à l’affiche jusqu’en 2008, ce qui en fait le 8ème spectacle à tenir l’affiche aussi longtemps sur Broadway. À travers son œuvre, il explore différentes facettes auxquelles se confrontait alors la société : le multiculturalisme, l’addiction et l’homophobie. Cette comédie musicale traduit les dernières heures d’un quartier pauvre de New York dans les années 90 et dans lequel un groupe de jeunes artistes et intellectuels se battent pour survivre en pleine épidémie du Sida.

Chef d’œuvre de la comédie musicale, c’est une œuvre universelle qui traite de beaucoup d’angoisses et d’espoir que nous traversons dans nos vies : l’amour, l’amitié ou encore les inégalités sociales. 

En 1996, Rent remporte plusieurs Tony Awards, notamment ceux de la meilleure comédie musicale, du meilleur livret de comédie musicale et de la meilleure partition de comédie musicale.

Le 25 janvier 1996, lors de la veille de la première, il décède subitement d’un anévrisme aortique à 35 ans.

Jonathan Larson est ancré dans l’histoire du spectacle vivant depuis ce triste événement. 

Le 19 novembre 2020, par L’équipe des Planches de l’ICART – Acte IV