Communiqué de presse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Les PLANCHES DE L’ICART – Prix d’interprétation destiné aux jeunes talents

 

L’équipe des PLANCHES DE l’ICART est heureuse d’annoncer les lauréats de cette première édition 2018. Lors de la soirée du 29 janvier au Théâtre des Mathurins, Tigran Mekhitarian a reçu le Prix du Jury et remporté une dotation de 1.500 €, ainsi que la possibilité de réaliser une bande démo avec un professionnel. Le Prix du Public a été remporté par Alexiane Torres, qui se voit offrir un photoshoot personnalisé avec un photographe professionnel.

 

Lundi 29 janvier : la foule attendait depuis un long moment déjà aux portes du Théâtre des Mathurins pour assister à la première édition des PLANCHES DE l’ICART. Alors que la tension était palpable dans les coulisses, le public s’impatientait. Enfin, une fois la salle remplie, les lumières se sont éteintes, le rideau s’est levé et la magie a opéré.

 

UN PRIX OUVERT À TOUS

Organisé par les étudiants de MBA d’Ingénierie Culturelle et de Marché de l’Art, Les PLANCHES DE l’ICART est un prix d’interprétation qui récompense une performance « seul en scène » de 7 minutes maximum. Dix candidats finalistes se sont donc succédés sur les planches du Théâtre des Mathurins. Partagé entre rires, larmes et effroi, le public a vu défiler des acteurs aux styles bien distincts qui ont su déployer une belle palette d’émotions : Mell, Marine Gesbert, Aurélien Grallier-Beker, Clara Leclerc, Wilhem Mahtallah, Tigran Mekhitarian, Félix Radu, Kévin Rouxel, Simon Royer et Alexiane Torres.

Après deux heures de spectacle animées par Marc Tourneboeuf, jeune comédien et présentateur de la soirée, les 400 spectateurs et le jury ont respectivement été invités à voter pour leur candidat favori durant l’entracte. Tandis que les étudiants ont procédé au dépouillement et que le jury a délibéré, le public a vite regagné sa place. Marc Tourneboeuf et Nicolas LAUGERO-LASSERRE, directeur de l’ICART, sont alors montés sur scène pour annoncer les résultats tant attendus.
Grand vainqueur de cette première édition, le comédien a su convaincre le jury grâce à une performance intelligemment maîtrisée qui aborde les pulsions terroristes et le glissement vers l’acte suicidaire. Plus qu’un premier texte original, Tigran Mekhitarian a livré une véritable expérience théâtrale.

« Quand quelqu’un pense que ta performance est un texte écrit alors, qu’en réalité, c’est de l’impro, t’es trop fort, non ? Je fais le malin, mais ce qui me fait le plus plaisir, c’est d’avoir remporté un prix d’interprétation. Nous les acteurs, on joue. La scène, c’est toute notre vie. Alors quand on est remercié pour ça et encouragé, on est plus qu’heureux. »

Tigran Mekhitarian

 

Sorti avec mention du cours Florent, le comédien âgé de 25 ans est aujourd’hui étudiant à l’École supérieure et nationale des comédiens par alternance. Il a travaillé aux côtés de Jean-Francois Sivadier, Nicolas Bouchaud, Valerie Dréville et a eu la chance d’interpréter pendant presque deux ans Sganarelle dans le Dom Juan, mis en scène par Anne Coutureau.

Il sera au Théâtre de l’Épée de Bois du 6 au 16 mai avec la pièce Les Fourberies de Scapin jouée au Festival d’Avignon deux années de suite et mise en scène par lui-même. On le retrouvera également dans La Vie devant soi, adapté du roman de Romain GARY, mise en scène par Simon DELATTRE au Centre dramatique national de Sartrouville et au Théâtre Jean Arp de Clamart.

 

 

Le cœur du public a penché pour Alexiane Torres, jeune comédienne de 24 ans tout juste sortie du Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris et formée au Cours Florent, d’où elle sort lauréate du Prix Olga Hortsig. Avec son énergie communicative, Alexiane a su faire parler son corps (et ses organes) dans une performance extravagante, drôle et physique, où elle propose d’analyser la réaction de l’organisme, après les excès des fêtes de fin d’année.

Alexiane joue au Théâtre de L’Épée de Bois dans la pièce Les Bacchantes d’Euripide, mis en scène par Bernard Sobel jusqu’au 11 février. On peut également la voir dans Nemausus, une web-série mêlant humour, aventures, histoire et science-fiction, tournée à Nîmes et réalisée par Kprodz.

 

 

UN JURY PRESTIGIEUX

François AUBEL, rédacteur en chef culture au Figaro
Slimane-Baptiste BERHOUN, comédien, metteur en scène et auteur
Nathalie CHÉRON, directrice de casting
Constance DEMONTOY, directrice de casting
Loup-Denis ELION, acteur
Clémentine FAGOT, administratrice adjointe du Théâtre des Mathurins
Nicolas LAUGERO LASSERRE, directeur de l’Icart,
Certe MATHURIN, auteur et humoriste
Sébastien PERROLAT, agent artistique
Sarah STERN, actrice


Crédits photos : Marc Huraux

Plus de photos ici !


 

Télécharger le communiqué de presse

 

Suivez-nous ou , contactez-nous ici et retrouvez nos partenaires par là !